Quand consulter un psychologue pour enfant ?

Publié le : 05 avril 20217 mins de lecture

L’apparition des comportements inquiétants de leur progéniture préoccupe énormément les parents. Des fois, ces derniers ne savent pas comment faire face à ces problèmes comportementaux. C’est pourquoi, la consultation d’un psychologue pédiatrique permet d’élucider les causes, les conséquences pour aboutir à des solutions qui résolvent les inquiétudes. Puis, un examen psycho-thérapeutique doit être accomplie à temps et sans négligence afin de stabiliser rapidement le gosse. En effet, les parents doivent prendre au sérieux le déroulement de la psychothérapie et soutiennent en parallèle leur petit.

Les rôles d’un psychologue pédiatrique

Un psychologue pédiatrique est quelqu’un qui a la vocation de soigner un enfant présentant des difficultés psychologiques et ou comportementales. Il procède de manière à agir avec efficacité et soin afin de stabiliser son patient dans le temps. L’écoute fait partie intégrante de la démarche thérapeutique, et celle-ci permet de détecter les difficultés de la progéniture. Des fois, la personne qui amène son petit chez un psy sera interrogée sur quelques détails. Ces détails concernent en général, le moment où des signes inquiétants ont apparu chez l’enfant, les facteurs qui compliquent les problèmes et comment ils affectent son entourage. Ainsi, des indications seront collectées, permettant de passer à des tests psychologiques. Ces tests aident le soignant à comprendre davantage son client. De plus, les examens psycho-thérapeutiques consistent à observer le comportement du malade. Ainsi, le soignant procède à des séances d’évaluation qui nécessitent la manipulation de certains objets par le malade. Ces objets peuvent s’agir d’un jouet, des papiers et crayon pour faire des dessins ou encore d’autres éléments spécifiques selon le thérapeute. Enfin, lorsque le soignant obtient plus d’informations sur son patient, il planifiera les séances de soins utiles pour se débarrasser des troubles de son patient. Consultez: www.psychologie-enfant.com 

Quand consulter un psychologue ?

Parfois, il est difficile de détecter les troubles d’un enfant que lorsqu’ils sont répétitifs. Or, ils peuvent engendrer des sérieux problèmes pour l’enfant et pour son entourage s’ils ne sont pas résolus à temps. Par contre, avoir un enfant engage les parents à bien s’en soucier du moindre détail de ses comportements. Un nourrisson ou un enfant peut mal dormir ou peut avoir des sommeils cauchemardesques répétitifs, ce qui se justifie par son refus d’aller se coucher. Mais, il existe aussi des gamins qui ont des phobies du noir puis se réveille souvent dans la nuit en hurlant. Ces problèmes requièrent l’aide d’un psychologue pédiatrique. D’autre part, un enfant peut être affecté par l’anorexie mentale, lorsqu’il refuse d’avaler ses nourritures et vomit en même temps, ce qui déstabilise sa croissance. Ainsi, un diagnostic doit s’établir au préalable pour savoir s’il s’agit d’un simple problème digestif ou non. D’autre part, l’énurésie et l’encoprésie fréquentes peuvent faire appel à la psychothérapie si les raisons sont d’origine phobiques. De plus, quelques malaises comme l’asthme ou les maux de tête fréquentes ou problèmes de la digestion, ont parfois des raisons psychologiques, ces troubles obligent les parents à consulter un pédopsychiatre. Par ailleurs, les bambins constamment distraits, souvent turbulents et qui n’ont pas de patience dans leur activité, ont besoin d’être suivi de près par des spécialistes.

Comment trouver facilement un psychothérapeute ?

Certains clients sont déjà abonnés aux psychologues pédiatriques et d’autres non. Il s’avère aussi que les psychothérapeutes sont proposés par les médecins traitants. Par conséquent, nul besoin d’en chercher. Mais si la volonté de rencontrer un psy est de soi-même, il faut en demander auprès des hôpitaux, par l’intermédiaire d’un médecin ou d’une connaissance. En effets les psychologues sont disponibles sur demande. De plus, l’internet facilite aussi la recherche d’un psychothérapeute, et propose même des annuaires des professionnels en psycho-pédiatrie. Il existe en effet, des psys autonomes, et ceux qui sont employés par des hôpitaux ou des organismes, voire même des écoles. Par contre, les proches du patient doivent collaborer étroitement avec le psycho-thérapeute afin de faciliter le traitement du patient. Ces proches doivent aussi suivre les recommandations de ces experts puisque ces derniers ne sont continuellement pas présents aux côtés du malade. Ainsi, les membres de la famille sont les premiers à soigner psychologiquement le malade.

Les bienfaits de la psychothérapie pour l’enfant

La psychothérapie aide l’enfant à surmonter ses problèmes. De plus, le traitement psycho-thérapeutique procure du bien être pour le patient, les séances consistent surtout à lui faire parler et à extérioriser tout ce qui lui pèse. Ainsi, il nécessite des préparations avant de rencontrer le psychologue pédiatrique. Pour ce faire, les parents doivent expliquer à l’enfant au préalable de ce qui va se passer, comment le traitement pourrait être bénéfique pour lui et pour son entourage. D’autre part, ses proches doivent l’accompagner tout au long de son traitement et d’être en empathie avec lui pour avancer sa thérapie. En effet, le traitement ne requiert pas de médicaments, mais des accompagnements et d’écoute, donc il n’y a pas d’effets secondaires. Par conséquent, en psychothérapie la guérison dépend d’un patient à un autre.

Plan du site